De la gaieté pour l'hiver !

terrasse_automne_m.jpg

Pour égayer balcons, terrasses ou encore rebords de fenêtres, pour rompre avec la grisaille de l’hiver, pensez aux arbustes à baies et à feuillages. Adoptez-en d’aspects et d’espèces différents : l’effet est garanti !

 

Verdure de balcons
Mariez le vert sombre du laurier sauce à un buis en boule d’un vert plus tendre et un houx américain d’un vert bleuté.
En bac, pour un balcon ou une terrasse, préférez Cornus alba Sibirica variegata, au feuillage panaché de blanc, Cream Cracker, avec des feuilles bordées d’or au printemps et au bois rouge sombre, et Ivory Halo, à la pousse lente (90cm en 5 ans), possédant un élégant feuillage vert et blanc ivoire.
Pour un rebord de fenêtre, vous choisirez des conifères naturellement petits, de croissance lente et de formes variées. Le Chamaecyparis pisifera “Nana”, taillé en boule, d’un élégant vert tendre se mariera parfaitement avec un Chamaecyparis “Ellwood’s Gold Pillar” en cône, au feuillage doré ou avec un if, jolie boule sur tige.

Baies d’automne, de véritables joyaux
De belles fleurs au printemps, de super baies en automne et souvent un feuillage aux tons chauds, les arbustes en baies vont “mettre le feu” à votre balcon !
En pot ou en jardinière, ils se prêtent à de charmantes associations en compagnie des azalées, bruyères ou rhododendrons nains. Les arbustes à baies décoratives se plaisent à mi- ombre, dans un mélange de terre de bruyère et de tourbe. Loin d’être éphémère, la fructification colorée des arbustes à baies perdure 2 à 3 mois, en général entre novembre et février.

Seuls les sujets femelles donnent des fruits, mais vous devez impérativement associer les formes mâles et femelles pour assurer la fructification de chaque espèce.

Vous apprécierez la rusticité du houx avec son feuillage sombre et luisant parfois très piquant ! Pour être sûr d’avoir des fruits décoratifs, optez pour des cultivars de houx femelles mais la présence d’un pied mâle est indispensable à la fructification (“Alaska”,”J.C Van Tol”, “Madame Briot”)

Il n’est pas évident de déterminer si la plante est mâle ou femelle. La solution la plus sûre est d’acheter un sujet portant déjà des fruits. Ses baies sont le plus souvent rouges mais aussi oranges ou jaunes.

Cornus-alba-automne_s.jpg ilex_s.jpg sureau_s.jpg Skimmia-japonica-_s.jpg
Cornus Alba Houx Sureau Skimmia japonica
       
Malus-Evereste_s.jpg viburnum-tinus_s.jpg gaultheria_s.jpg Laurier-sauce-laurus-nobilis_s.jpg
Malus "Everest" Laurier Thin Gaulthéria Laurier saulce

 

Skimmia est une plante rustique à fleurs blanches qui se couvre de baies rouges de l’automne jusqu’à la fin de l’hiver et qui ne nécessite aucun entretien. Ses fruits sont toxiques et même dédaignés des oiseaux. Une agréable senteur aromatique s’en dégage lorsque vous en froissez les feuilles. Elle ne tolère pas trop le froid (-10°), il est donc préférable de la protéger sous un voile hivernage en cas de gel prolongé.

 

buis-boule_m.jpg

Les buis (buxus), plus de 80 espèces !

En petite haie comme en pot, c’est aujourd’hui l’un de nos arbustes favoris. De plus, comme il se laisse facilement tailler, on peut lui donner une forme de boule ou de sculpture plus élaborée.
Toutes les variétés ont au moins une chose ne commun : elles vivent longtemps !
En fait, le buis est une plante très facile, sans grande exigence sur le sol ou son emplacement. Soleil ou ombre, peu lui importe mais à l’ombre son feuillage sera plus foncé. Une seule chose, quand il est en pot il n’aime pas avoir les « pieds mouillés ».

 

 

Comment tailler l’arbuste ?

La taille doit être effectuée à des moments précis en fonction de la période de floraison de l’arbuste. Pour des arbres qui fleurissent au début de printemps comme le Cognassier du Japon ou le Forsythia, elle s’effectue immédiatement après leur fleuraison. En revanche, pour ceux qui fleurissent en été ou en automne, ils doivent toujours être taillés en période de repos végétatif. Quant aux branches mortes, elles peuvent être supprimées à n’importe quel moment de l’année. Le cas du Rosier arbuste est un peu particulier. Il demande un entretien moins important. Cependant, afin d’éviter qu’il ne se dégarnisse trop, n’ayez pas peur de couper de temps en à autre, les branches anciennes. Lorsque la quantité de tiges est trop importante, n’hésitez pas non plus à en supprimer une bonne partie.

Les feuilles vert foncé d’un gaulthérie mettent bien en valeurs les petites baies rouges brillantes qui persistent tout l’hiver. Cet arbuste pousse dans de la terre de bruyère et doit être placé dans un pot bien drainé. Ses feuilles rougissent lorsque le froid devient vif et, une fois séchées, elles dégagent une forte odeur balsamique et vanillée. On les utilise en infusion et pour la fabrication d’une décoration aux vertus antiseptiques et anti- rhumatismales.

D’autres arbustes comme le laurier-tin et le sureau se distinguent pas de magnifique baies bleu foncé. La symphorine, aussi appelée arbre aux perles, produit de petites fleurs en été qui attirent les insectes, mais elle est surtout choisie pour ses fruits blancs ou roses en automne.

En dehors du verger, les pommiers existent aussi sous des formes purement ornementales, comme le pommier « Everest »Ils vous surprendront au printemps par leur floraison enchanteresse ; à l’automne, ils prendront de belles couleurs dorées et seront couverts en hiver de petites pommes jaunes, rouges ou orange don raffolent les oiseaux. Du plaisir pour les yeux, toute l’année.

 

Des pots suffisamment gros

Afin que votre arbuste s’enracine, prévoyez des bacs assez profonds, lourds et gros.
Pour vous donner une idée, une plante de 1,50-1,60m devra trouver abri dans un pot de 50 cm de diamètre sur 50 cm de large.
 

 

RETOUR.png