Arômes au balcon, cuisine toutes saisons ! 

 

Et si vous décidiez d'apporter un coin de Provence aux abords de vos fenêtres ?

Parfumées, les fines herbes accompagnent tous vos plats et affichent belle allure, dressées comme des végétaux très design dans vos jardinières...

Contenants : misez sur l'originalité !
N'importe quel contenant fera l'affaire à la condition qu'il offre un bon drainage. Les herbes fines peuvent être cultivées dans des pots de plastique ou de terre cuite, des jardinières, des pots à fraisiers, des vasques en pierre trouées ou des paniers suspendus.

 

La plantation
Utilisez une terre de rempotage de bonne qualité. Les terreaux tout usage du marché conviennent parfaitement. Arrosez les plants avant de les transplanter. secouez le pot pour sortir la motte de terre sans l'endommager. Enterrez la motte en prenant soin de ne pas la planter plus profondémment que le plant n'était dans son pot d'origine. Arrosez pour bien tasser la terre et le tout est joué .

 

 

L'arrosage et la fertilisation
La terre des plants en pot sèche plus rapidement que celle du jardin. l faut donc surveiller quotidiennement le taux d'humidité et arroser au besoin. La plupart des fines herbes s'accommodent bien cependant d'un peu de sécheresse et elles n'exigent pas une fertilisation aussi fréquente que les autres plantes.

 

 

 

Taille de guêpe
Pincez fréquemment les plants pour les empêcher de monter en fleurs et enlever les feuilles et branches mortes régulièrement pour les garder en santé. Les fines herbes aiment qu'on les coupe souvent. N'hésitez donc pas à vous en servir. Il est préférable de récolter les herbes lorsque le temps est frais et nuageux. Et vous les empêcherez de flétrir en les plongeant dans l'eau froide.

 

Que faire à l'arrivée de l'hiver ?
Si vous voulez conservez vos plants pour l'hiver, rentrez-les dans la maison pendant quelques heures dès le début de l'automne
pour qu'elles s'adaptent doucement au changement de milieu.
Rabattez-les au tiers.
Donnez leur au moins 6 heures de soleil par jour et quelques unes d'entre elles (thym, origan, romarin) pourront à nouveau parfumer votre balcon l'été prochain tout en enchantant votre hiver. 
 

Bien avant, vous aurez pris soin de prélever quelques feuilles de basilic ou de persil et de les congeler.
Préservation des saveurs garantie !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mémo arrosage :

- estragon, romarin, sarriette, thym => 1 arrosage tous les 15 jours 
- basilic, ciboulette, menthe, persil => 2 arrosages par semaine
- aneth, sauge, verveine, citronnelle => 1 arrosage par semaine

 

 

 

 

 

 

 

 

RETOUR.png