Rake on the green grass for golf.

Qui ne rêve pas d'une pelouse bien verte et sans mauvaises herbes ? Le printemps, retour des travaux d'extérieur est le moment idéal pour s'occuper d'elle. Son entretien est facile et rapide, mais seulement lorsqu'il est effectué régulièrement et eu bon moment ! Revoyons ensemble quelques points :

 

Sprinkler head

 

 

J'ai soif !
L'eau est indispensable pour faire pousses les nouvelles semences, dissoudre l'engrais et permettre aux susbtances de se diffuser dans la terre. Mais il n'y as pas de secret dans l'arrosage, car le type de vent, le sol, la chaleur, l'évaporation, l'ombre... sont tous de facteurs qui influencent l'arrosage. Il faut savoir toutefois que les arrosages trop fréquents empêchent les racines de se développer vers le bas pour rechercher l'humidité.

 

 

 

Trop de mousse ?

La mousse dénonce souvent une terre trop pauvre, trop humide ou qui ne reçoit pas assez de soleil. On peut utiliser du sulfate de fer à pulvériser pour s'en débarrasser. Une fois la mousse séchée, ratissez avec un râteau aux dents serrées pour la retirer. Le sulfate de fer agit comme un coup de fouet pour le gazon. Mais sachez qu'il a pour effet d'acidifier le sol et donc favorisera une repousse de la mousse !

 

Lawn mowing

La coupe de printemps

En général, nous avons tendance à tondre la pelouse beaucoup trop court, ce quil l'affaiblit inutilement et permet aux mauvaises herbes de prospérer. On tond par temps sec impérativement, et pas avant avril, en adaptant la hauteur au style désiré : 

- de 1 à 2 cm de haut pour un gazon ornemental,

- de 5 à 8 cm pour un effet "prairie".

 

 

 

 

 

Que faire des déchets de tonte ?

> Les tontes de gazon peuvent être compostées seules ou en mélange avec d'autres déchets du jardin et de la cuisine.

> Si le gazon est bien sec, pas trop long et sans mauvaises herbesn vous pouvez laisser les déchets sur place.

> Si votre gazon n'a pas été désherbé chimiquement vous pouvez épandre la coupe, sur 2 à 3 cm d'épaisseur, au pied de vos cultures de légumes (tomates, aubergines, haricots...), ou sur la terre nue de vos massifs, au pied de arbres et arbustes... Ce "paillage" limitera l'évaporation pendant les périodes sèches et économisera l'arrosage.

 

Quelques vitamines

C'est bien connu, la pelouse épuise la terre. Après l'hiver, il est donc temps de redonner les éléments indispensable pour que le gazon reverdisse et se régénère. Utilisez pour cela des produits riches en azote. Dans ces types d'engrais, les éléments phosphore et potassium sont proportionnés pour les besoins spécifiques de printemps (attention, les apports à l'automne sont différents, respectez bien les doses et les périodes préconisées sur l'emballage par le fabricant).

 

Les désherbants ?

Employez-les avec beaucoup de parcimonie, en réservant ces produits aux endroits les plus touchés et seulement si l'envahissement est important.

 

Les bons gestes : 

- Tondre toujoours dans le même sens affaiblit la pelouse et augmente le piétinement, pensez alors à alterner le sens de la coupe, d'une tonte à l'autre. De même qu'il est préférable de tondre les pentes en sens perpendiculaire.

- Une tondeuse doit toujours avoir ses lames bien affûtées pour éviter de déchirer l'herbe au lieu de la couper.

 

 

 

RETOUR.png